ACNE

 L’ACNÉ

PACK_SOIN_COMPLET_POUR_LES_PEAUX_GRASSES

 L’ACNE : la maladie de la peau la plus fréquente

 

L’Acné (nom féminin) est une maladie chronique du follicule pilo-sébacé (glandes sécrétant le sébum, à la racine des poils).

anatomy-439990_1920Explication simple de la formation de l’acné : Production excessive de sébum (glande graisseuse pour protéger la peau du dessèchement)   +  anomalies de la kératinisation (processus par lequel les cellules épidermiques vivantes se transforme en cellules squameuses mortes)  = obstruction du canal excréteur du follicule pilo-sébacé et à la formation de comédons (points noirs).  Ces lésions peuvent se compliquer d’inflammation due à une bactérie anaérobie de la flore cutanée, Propionibacterium acnes, qui prolifère dans le sébum.

L’Acné n’est pas contagieuse, mais elle est la plus fréquente des maladies de la peau.

Elle touche en France environ 15 millions de personnes :

  • majoritairement des adolescents (environ 80% des adolescents (dont 15% avec une acné sévère))
  • et près de 25% des adultes, en particulier des femmes (20% des femmes adultes).

Au-delà des boutons, l’acné est un vrai fléau :

L’acné à des répercussions psychologiques importantes chez les patients. Pourquoi ? Parce que l’acné modifie l’image corporelle des individus à des moments clés de la vie (l’adolescence, la femme jeune) et parce qu’elle atteint le visage. Elle interfère alors dans la relation avec les autres.

Comment reconnaître l’acné :

Le symptôme le plus visible est le bouton d’acné. Ce bouton peut prendre 2 formes : un grain de tête blanche, quand il n’est pas associé à des follicules pileux  ou/et  à des pustules ou comédons (points noirs) lorsqu’il est associé à un follicule pileux. Les boutons peuvent s’enraciner et s’infecter  à cause des bactéries. Toutefois, pour un diagnostic fiable il est conseillé de consulter votre médecin ou votre dermatologue.

Les causes :   (voir Wikipédia)

En l’état actuel des connaissances il n’y a aucune certitude sur les causes premières de l’acné ; la responsabilité du facteur génétique ou du stress font l’objet de controverses scientifiques ; l’hygiène, l’environnement, l’alimentation et la qualité de vie, à des degrés divers peuvent influer plus ou moins directement sur l’apparition des symptômes cutanés.

Un facteur génétique a été avancé.

Les facteurs hormonaux sont également prépondérants : plus fréquent chez l’homme jeune, avec une relative exacerbation chez la femme durant les menstruations. L’acné apparaît typiquement pendant la durée de la puberté, scène de grands bouleversements hormonaux.

Le stress est considéré comme un facteur aggravant ainsi que le tabagisme.

Le bronzage épaissit la peau, et aggrave l’acné, malgré une amélioration transitoire en début d’exposition (due à l’effet bactéricide des rayonnements UV et à la couleur du bronzage qui diminue l’apparence des lésions). De même, l’exposition permanente à un milieu chaud et humide favorise l’éruption (« acné tropicale »).

L’exposition à certains polluants, notamment ceux chlorés semble être un facteur de risque ; la catastrophe de Seveso a eu parmi ses conséquences de déclencher une épidémie d’acné chez la population touchée par les dioxines. Certains pesticides, peut-être en raison de leur caractère de perturbateur endocrinien, semblent capables de déclencher des épisodes d’acné dit « chlorique » ou chloracné. Certains médicaments favorisent également l’acné : antiépileptiques, gefitinib (anti cancéreux), stéroïdes anabolisants.

L’alimentation pourrait être considérée comme un facteur aggravant. Il est fréquent que les patients associent la consommation de chocolat, de charcuterie ou d’aliments riches en lipides à l’acné, cependant ces aliments n’induiraient pas d’acné. En revanche, il semble exister un lien entre l’acné et la consommation d’aliments à indice glycémique élevé et de lait de vache. Ces produits sont soupçonnés d’agir par le biais de l’hormone IGF-1 qui stimule entre autres la synthèse d’androgènes et la prolifération des cellules des glandes sébacées.

Cependant l’efficacité du traitement par la vitamine B5 pourrait laisser penser que l’une des causes de l’acné soit une carence en vitamine B5 entraînant une déficience en co-enzyme A, essentielle à la régulation des acides gras.

Comment traiter, soigner l’Acné

Il n’est pas facile de guérir l’acné. Cependant, traitée à temps et de manière appropriée, il est tout à fait possible d’atténuer les crises, les boutons, les cicatrices et les tâches. Cela nécessite de l’aborder dès les premiers symptômes. (Toutefois il est toujours possible d’atténuer les cicatrices et les rougeurs, par la suite – voir plus loin)

ATTENTION : Certains traitements chimiques pour guérir l’acné peuvent être efficaces mais peuvent aussi abîmer la peau. Mai là aussi, des produits naturels pourront atténuer les cicatrices et rougeurs.

1) Pour commencer, suivre ces quelques conseils de base:

  • maintenir une bonne hygiène corporelle dans les zones les plus sujettes à l’acné (visage et le dos).  L’acné est souvent diffuse en raison de l’infection bactérienne ; veillons à ne pas utiliser le même gant de toilette ou de passer avec un coton d’une zone à l’autre.
  • mesures diététiques en limitant votre consommation d’aliments gras (chocolat, saucisses, produits laitiers, la farine raffinée … ).
  • éviter le tabac
  • réduire le stress, en ayant une bonne hygiène de vie – sport, s’aérer, veiller à son sommeil (pas trop ni peu)….

2) Puis traiter l’Acné avec des solutions naturelles

Traitement avec l’Aloe Vera

La production de l’excès de graisse dans les glandes accompagne habituellement la majorité des processus acnéiques, ajoutons les perturbations hormonales qui sont également responsable de la production de graisse sébacée active. L’Aloe Vera avec ses propriétés astringentes et antibactériennes, est idéal pour lutter efficacement contre cette maladie.

Le jus d’Aloe régule la production de sébum de la peau. Elle soigne l’acné de l’intérieur.

Le gel d’Aloe dessèche les boutons et permet de prévenir l’infection et la propagation bactérienne.

  • JUS d’ALOE VERA : Boire au moins six cuillères à soupe quotidiennes. Il est un puissant régulateur de l’organisme, de sorte que la sécrétion de sébum de la peau est réduite. Notre jus d’Aloe Vera est 100% naturel.
  • GEL d’ALOE VERA  : Appliquer une couche épaisse sur la zone affectée au moins une fois par jour. Son effet  astringent, antibactérien et antifongique accélère la guérison et la disparition des marques d’acné. L’Aloe nettoie, désinfecte et empêche la croissance bactérienne.
  • SAVON à l’ALOE VERA : après application du gel vous pouvez laver les zones infectées avec ce savon.
Traitement avec la Bave d’Escargot

La bave d’escargot contient plusieurs éléments naturels indispensables au bon traitement de la peau, citons : l‘allantoïne, des peptides antimicrobiens, des enzymes, des glycoprotéines enzymatiques, des vitamines, du collagène, des antibiotiques, ….

Les principales vertus de tout ces éléments naturels contenus dans la Bave d’Escargot :

  • vertus réparatrices et régénérantes, anti-inflammatoires  et adoucissantes
  • les propriétés régénératrices des cellules de l’épiderme vont aider à réduire l’acné, à amoindrir les cicatrices et les rougeurs.
  • redonne de l’élasticité et de la souplesse à la peau – capable aussi de gommer les cellules mortes
  • des VITAMINES A – C – E  régénèrent les cellules
  • des ANTIBIOTIQUES naturels qui luttent contre les infections cutanées (acné)

 

Traitement proposé :

  • Une CREME A LA BAVE d’ESCARGOT BIO (Appliquez matin et soir sur une peau propre)
  • Un TONIC spécial peaux grasses (Appliquez le soir le tonic à l’aide d’un coton, éviter le contour des yeux. Ensuite appliquez la crème à la bave d’escargot)
  • Un MASQUE à l’ARGILE et ALOE VERA ( Laissez poser sur le visage pendant 20 à 30 minutes, nettoyer le visage à l’aide d’un coton humidifié d’eau tiède, ensuite appliquez la crème à la bave d’escargot)  A faire  une fois par semaine
  • Un SAVON à l’ALOE VERA qui nettoie les pores de la peau en profondeur. A utiliser régulièrement.